reference-dimage

Nos engagements clients

  • Transparence :

Les fonds ALM Actions Zone Euro ISR, ALM Actions Europe ISR, ALM Monétaire Euro ISR, ALM Crédit Euro ISR, ALM Oblig Euro ISR, ALM Sélection ISR, ALM Sélection Taux ISR et ALM Ethomed ISR sont signataires du Code de transparence de l’AFG-FIR.

Ce Code de Transparence est la version française, conçue et approuvée par l’AFG et le FIR, du Code Européen de Transparence pour les fonds ISR ouverts au public. Les fonds signataires du Code se doivent de donner des informations exactes en langage clair et compréhensible par un large public, adéquates et actualisées, pour permettre à l’ensemble des parties prenantes, plus particulièrement aux investisseurs et épargnants, de mieux comprendre la prise en compte des politiques et les pratiques d’intégration des enjeux ESG à la politique d’investissement des fonds.

Cliquez-ici pour télécharger le code de transparence de l'AFG - FIR des fonds cités ci-dessus

  • Rendre compte :

AG2R LA MONDIALE GESTION d'ACTIFS rend régulièrement compte du déploiement de sa démarche d’Investissement Responsable et Solidaire dans le cadre de rapports qui se veulent tout autant un point d’étape sur les initiatives, les progrès, les voies ouvertes au cours de la période sous-revue, qu’une mise en perspective ou un retour sur un cheminement initié au tournant du siècle dernier.

Apprécier la performance extrafinancière des fonds ISR :

En complément du reporting financier traditionnel, AG2R LA MONDIALE GESTION d'ACTIFS propose un reporting ESG (Environnement, Social et Gouvernance) dont l’ambition est d’offrir aux porteurs de parts d‘une visibilité sur la performance extrafinancière de leurs investissement autour de de quelques combats clés : Intensité Carbone, Signature du Pacte Mondial de l’ONU, Respect de la liberté d’association, Rémunération de la performance extra financière des dirigeants, Nombre de femmes au Conseil. Ces reporting sont disponibles dans la rubrique Notre offre.

L’article173-VI de la Loi n° 2015-992 relative à de Transition Energétique pour la croissance verte et son décret d’application n° 2015-1850 du 29 décembre 2015 demande aux investisseurs institutionnels (Entreprises d’Assurance, Mutuelles, Institutions de Prévoyance, Caisses de Retraite Complémentaires…) et aux sociétés de gestion, au titre des fonds qu’elles gèrent, de fournir pour la première fois et au plus tard le 30 juin 2017, des informations sur « les modalités de prise en compte dans leur politique d'investissement des critères relatifs au respect d'objectifs, environnementaux (E) sociaux (S) et de qualité de gouvernance (G) , sur les moyens mis en œuvre pour contribuer à la transition énergétique et écologique » et « comment ils exercent les droits de vote attachés aux instruments financiers résultant de ces choix ».

AG2R LA MONDIALE GESTION d’ACTIFS et, de par leur taille, certains Organismes de Placements Collectifs(OPC) qu’elle gère, entrent pleinement dans le champ de cet article et de son décret d’application.

Le premier rapport, rédigé en application de l’article 173-VI de la Loi de Transition Energétique pour la croissance Verte recouvre une présentation de la démarche d’AG2R LA MONDIALE GESTION d’ACTIFS vis-à-vis des enjeux ESG et Climat. Il est articulé autour des « Principes et objectifs en matière d’investissement responsable » adoptés par AG2R LA MONDIALE et sa société de gestion d’actifs. Chacun d’entre eux fait ainsi l’objet d’une illustration par une ou plusieurs initiatives /démarches/approches soutenues ou mises en œuvre par AG2R LA MONDIALE GESTION D’ACTIFS. Certaines de ces illustrations s’appuient sur des indicateurs élaborés et calculés par les équipes de la Direction des Investissements d’AG2R LA MONDIALE  à partir de données collectées auprès des agences VIGEO, Oekom et Sustainalytics, pour l’ESG, d’ISS pour ce qui relève de l’exercice des droits de vote et de Carbone 4 pour le volet climat et transition énergétique. Pour télécharger ce rapport, cliquez ici.

La déclinaison opérationnelle de cette «démarche dans le cadre de la politique d’investissement des OPC gérés par la société de gestion et dont la taille est supérieure à 500 millions d’euros ou qui sont «nourriciers» d’un tel fonds fait l’objet d’un rapport spécifique à chacun d’entre eux. Pour ces fonds la société de gestion doit notamment donner plus d’informations sur les moyens mis en œuvre pour contribuer à la transition énergétique et écologique et sur la façon dont sont exercés les droits de vote attachés aux instruments financiers détenus. Ces rapports, pour les fonds concernés sont disponibles dans la rubrique Notre offre.